LE STROMBUS GIGAS EN VOIT DE TOUTES LES COULEURS !

Jadis, au temps de l’esclavage, le lambi permettait de communiquer de colline en colline pour annoncer les grands événements de la vie : naissance, mariage, mort, mais aussi les révoltes.
Aujourd’hui, les pêcheurs l’utilisent encore pour signaler leur retour et vendre le poisson à la criée.

Les orchestres de carnaval s’en servent pour rythmer leur musique.

Sa chair fait partie de la cuisine traditionnelle des Caraïbes, mais le lambi a été tellement exploité que sa pêche est désormais strictement réglementée, pour éviter la disparition de l’espèce .

Vide, sa sublime coquille, dont l’intérieur est recouvert de nacre rose, est vendue aux visiteurs comme objet de décoration.

Selon le site des douanes français, son importation est autorisée en quantité limitée :

http://www.douane.gouv.fr/articles/a11074-especes-de-la-faune-et-de-la-flore-sauvages-menacees-d-extinction

Le lambi voyage en soute, pas en bagage cabine !

Vous êtes au village des Boucaniers et vous en voulez un, là, tout de suite ?

– un lambi au naturel, de grande taille et d’un rose envoûtant ?

– un modèle UNIQUE, issu de l’imagination du créateur de rêves ?

C’est très simple, regardez sur la plage ou dans le village, vous verrez certainement le gardien des lambis, avec son téléobjectif !

C’est un ami, pêcheur au Vauclin, qui les lui fournit (en toute légalité).
Faites-vous plaisir, le Strombus Gigas vous rappellera vos ‘VAKANS O PEYI O CLUB MED » !

Article écrit par Mélusine

A propos melusine

Je suis Mélusine, le double imaginaire de quelqu'un... Passé minuit, je navigue sur la toile à la recherche de scoops, de photos et de vidéos Made In Club Med, là où les rêves prennent source et je les parsème dans l'espace Spirit 45

A LIRE AUSSI

Parasol Rouge Excursion Columbus Isle Bahamas

Bienvenue à bord de l’expérience la plus magique des Bahamas ! 🌊✨ Rejoignez-nous pour une …

Adult Only : la nouvelle tendance

L’avantage d’internet c’est qu’une étude marketing peut nous dire  » c’est telle tendance… blabla » mais …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com