Breaking News

Cet hiver je skie… ou pas ?

Pour maintenir l’activité hivernale dans les stations de skis, tout en répondant aux contraintes du contexte sanitaire, l’ensemble des élus et professionnels de la montagne française se sont mobilisés. Domaines skiables, écoles de ski, commerces et locations de matériel, hébergements et offices de tourisme, bars et restaurants, tous œuvrent pour accueillir les vacanciers dans des conditions sanitaire accrues.

LE MASQUE OBLIGATOIRE DANS LES REMONTÉES MÉCANIQUES, PAS SUR LES PISTES

Comme tous les sports de plein air, la pratique du ski se fera tout logiquement sans masque de protection. Ce dernier restera toutefois imposé dans plusieurs cas de figures. « Quand les skieurs arriveront en bas des pistes, le port du masque sera obligatoire comme cela se fait partout dans les transports»

Répondant en effet au cadre légal actuellement en vigueur, le masque devra ainsi être porté dans les files d’attente et sur les remontées mécaniques, dont le débit et la capacité ne sont pour l’instant pas limités, et dont les zones de contacts seront par ailleurs désinfectées quotidiennement. Dans le cadre des leçons de ski dont les capacités d’accueil ne sont pas non plus restreintes, les moniteurs et les élèves, à partir de 11 ans, devront également porter le masque lors des rassemblements au début et à la fin des cours.

En station, le port du masque sera aussi obligatoire dans tous les lieux publics, chez les loueurs et dans les navettes. Comme avant le reconfinement, dans les bars et les restaurants, seules les consommations assises seront autorisées, les tables seront espacées d’un mettre et le masque sera imposé lors des déplacements, souligne par ailleurs cette infographie.

LES STATIONS ATTENDENT LA VALIDATION DES TESTS ANTIGÉNIQUES

Pour aller plus loin dans le protocole sanitaire, les maires des stations de montagne attendent de pouvoir déployer massivement en station la pratique des tests antigéniques, dont les résultats sont obtenus en une demi-heure. L’ambition : tester, directement sur place et rapidement, saisonniers et salariés de la filière. Un enjeu majeur selon eux qu’ils ont évoqué fin octobre avec les parlementaires du Réseau Fil neige. « Disposer de ces tests serait pour les stations de montagne un véritable atout, car leur rapidité permettrait de dépister en particulier les personnels saisonniers de manière plus régulière, et donc d’éviter la propagation de l’épidémie et l’éventuelle interruption d’activités économiques, et par conséquent de fermeture de stations », ont ainsi souligné les maires du Conseil d’administration de l’association nationale des maires de stations de montagne. « La première des choses pour protéger nos clients, c’est de protéger nos travailleurs. Si l’on détecte vite, on évite la propagation. C’est vraiment là -dessus que l’on se bat»

La Rosière, les premières photos

A propos Jean-Baptiste

Créateur du site www.macase.net, il souhaite vous faire partager ses expériences au Club Med, ainsi que les meilleures pépites du web qui s'y rapportent. Passionné de voyages, de golfs et de Tennis, il aime dénicher les nouveautés et les bons plans. Il tweet, like, scroll, pin…il veille !

A LIRE AUSSI

BlindTest avec Billy

Premier Blindtest en live et en Duplex ! Merci au 218 internautes en ligne, pour …

La Boutique Spirit45

spirit45

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by wp-copyrightpro.com

50% de complétion

Abonne-toi et reste informé

    • Newsletter une fois par semaine
    • Conseils, Scoops, Equipe GO
    • L'infos à ne pas rater dans la semaine
  • Cadeau de bienvenue, 5 € de réduction sur l'abonnement VIP Spirit45
    Holler Box